L'Alsace du Nord, une histoire unique

Berceau de l’histoire pétrolière il y a 210 ans, l’Alsace du Nord, principalement le territoire de Pechelbronn, a été le premier lieu répertorié au monde, d’exploration souterraine, de forage et d’exploitation d’une des premières sources d’énergie du sous-sol, le pétrole.

Terrils, carreaux, vestiges d’ateliers et de bâtiments témoignent de son destin industriel et de son identité.

Loin des tours de forages d’antan ou de son passé minier et de ses galeries, Lithium de France qui utilise les technologies d’études et d’exploration les plus avancées, s’inscrit néanmoins dans la continuité de ces 210 années d’étude et d’exploration.

DSC_0177
© Thomas Goisque
Paysage agricole alsacien Photo réalisée par Thomas Goisque pour Lithium de France
© Thomas Goisque

Une terre d'avenir

L’Alsace est une région où la nature est particulièrement préservée (zone Natura 2000, réserve Biosphère Mondiale). Lithium de France, à travers son projet, continue de préserver l’histoire alsacienne et son environnement, et valorise à son tour son sous-sol.
Le projet Lithium de France permet d’utiliser une ressource naturelle et durable : les eaux chaudes sous-terraines. Les bénéfices de l’alliance chaleur & lithium géothermal offrent à la France une opportunité de renouer avec son autonomie énergétique et sa souveraineté.

Un projet porteur de sens

Développer en Alsace du Nord la production de chaleur pour une consommation exclusivement locale et la production de lithium géothermal destinée au mode de transport électrique, renforce l’attractivité  de son territoire et protège son environnement.

1

Une centrale Lithium de France permet d’alimenter en chaleur locale, durable et continue des entreprises, des équipements de collectivités territoriales (gymnases, piscines, centres d’accueil), ou encore des installations agricoles (serres, élevages…).

2

Une fois la chaleur distribuée, l’eau circule dans une colonne d’extraction afin d’en filtrer le lithium, métal critique essentiel au fonctionnement des batteries des véhicules électriques.

3

L’eau géothermale, refroidie et faiblement concentrée en lithium, retourne ensuite dans son milieu naturel, celui-là même où elle a été puisée, avant de poursuivre son cycle.

Découvrez nos sites

Retour en haut